Tribune

Ludivine Chevalier

11 janvier 2022

Autofinancée par un crowdfunding la série ne cesse d’attirer de nouvelles vues : sept saisons sont prévues, deux sont actuellement disponibles (16 épisodes) et la troisième, en cours de réalisation, devrait sortir en 2022.

 

Genèse du projet et son essor 

C’est un pari fou que s’est lancé le réalisateur, Dallas Jenkins, en créant cette série sur la vie de Jésus.

Espérant être visionnée par plus d’un milliard de personnes dans le monde entier, The Chosen (les élus) se fonde uniquement sur des dons de spectateurs. Elle est diffusée sur le site de streaming Vid Angel et sur l’application « The Chosen » sortie en 2019 pour visionner les épisodes n’importe où et n’importe quand. Pour la diffusion, pas de plateformes traditionnelles à la Netflix, pas de promoteurs hollywoodiens et de sociétés de productions américaines : afin d’offrir cette série au plus grand nombre, son visionnage est gratuit. 10,3 millions de dollars ont été collectés ce qui avait permis de produire la saison 1 ; pour la saison 2 plus de 6 millions de dollars ont été atteint auprès de plus de 300 000 investisseurs au 1er juillet 2020. C’est la conception cinématographique la plus autofinancée de l’histoire.

En août 2020, la série avait été visionnée près de 50 millions de fois dans 180 pays. Désormais, les saisons 1 et 2 ont déjà été visionnées plus de 160 millions de fois, la série a connu un véritable essor qui laisse à croire que cela ne va pas cesser de croître.

 

« Viens et vois »

Scénario directement inspiré de la Bible et les Evangiles, c’est une véritable projection aux côtés de Jésus que cette série nous propose. Les décors et les costumes donnent à voir une certaine représentation de ce que pouvait être le quotidien du Christ et de ses disciples à cette époque. Voir Jésus choisir et appeler ses disciples à Capharnaüm donne envie de Le suivre comme ils ont pu le faire – choix difficile ! On retrouve Marie Madeleine que Jésus délivre de son emprise des sept démons, Simon Pierre et son frère André devenir des « pêcheurs d’hommes » et de nombreux autres… Les scènes de guérisons et d’enseignement sont particulièrement touchantes : celles du paralytique et du lépreux, par exemple, laissent transfigurer la miséricorde et la compassion à travers le regard du Christ : Jésus sauve et guérit ! « Certains lieux et chronologies ont été combinés ou condensés.

Des profils de personnages et certains personnages ou dialogues ont été ajoutés. Cependant, tout contexte biblique et historique et toute imagination artistique sont destinés à soutenir la vérité et l’intention des Écritures. » précise le premier épisode de la première saison. Ainsi les téléspectateurs sont-ils vivement encouragés à lire les Evangiles, dans le but notamment de faire des parallèles avec ce qu’ils ont vu.

Pour Noël, Canal+ puis C8 prévoient de diffuser en version française la série. La plateforme de streaming chrétienne française « LeFilmChrétien » et Saje Distribution ont prévu de la rendre disponible en français. Actuellement, celle-ci ne l’est qu’uniquement en version originale en anglais avec une cinquantaine de possibilités de langues en sous-titrage. Même les séries peuvent être une œuvre de mission : accessible autant aux croyants qu’aux non-croyants, elles permettent de partager la Bonne Nouvelle d’une nouvelle manière.

 

Un article par Ludivine Chevalier

 

Recherche

Articles les plus lus

NOTRE MISSION

Mission s’inscrit dans la dynamique de l’événement Congrès Mission pour apporter toute l’année une nourriture solide aux missionnaires qui vont au-devant des Français. Grands entretiens, études sociologiques, reportages, articles bibliques et patristiques, fiches pratiques, débats, interviews de philosophes ou de people : tous les genres journalistiques sont convoqués pour être à la mesure des défis colossaux de la sécularisation.

Mission est aussi une promesse, celle de tisser un grand réseau missionnaire en France et d’installer l’évangélisation dans le quotidien des communautés chrétiennes. La promesse de montrer la beauté de la mission et sa diversité créative.

Articles pouvant vous intéresser
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SE CONNECTER

JE NE SUIS PAS ABONNE ?

Abonnez-vous à la revue Mission et accédez à tous les contenus et services du site en illimité !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité.