Société

Revue Mission

12 juin 2022

Tandis que la grande soirée du festival We Love Green était annulée en raison de l’orage, 52 000 jeunes suivaient le Christ dans la tempête le weekend dernier. Retour sur trois événements qui auront marqué trois générations de missionnaires pour demain.


Le Frat, ou la mission au seuil de l’Eglise

Le Frat, ou « le Fraternel », rassemblement des jeunes catholiques d’Ile de France, faisait cette année son grand retour. Empêché depuis 2019 et la crise sanitaire, l’événement aura connu un beau succès pour cette cession de retrouvailles : 8 000 collégiens ont été accueillis à Jambville dans une ambiance festive et spirituelle. Pour nombre de jeunes présents, le Frat est un seuil d’entrée dans l’Église, et ces quelques jours sont une occasion offerte de la redécouvrir, comme l’explique à l’hebdomadaire La Vie l’abbé Philippe Néouze, aumônier de l’événement, qui note aussi que la jeunesse a des aspirations spirituelles de plus en plus fortes. La présence importante des discours musulmans sur leurs réseaux sociaux, en particulier TikTok, y est peut-être pour quelque chose. Pour trouver un ton missionnaire adapté à son audience, l’événement aura cherché cette année à être exigeant spirituellement, proposant veillée d’adoration, témoignages et confessions, tout en demeurant accessible. Un subtil équilibre !

 

Chambord : les jeunes cathos ne craignent pas l’eau !

En rassemblant 30 000 jeunes sous la tente malgré l’orage, le Scoutisme Unitaire de France a montré que l’esprit du dépassement parle toujours à la génération canapé ! Si l’Église n’est pas à l’initiative du mouvement, le scoutisme est aujourd’hui l’un des plus importants lieux d’évangélisation en France. La détermination et l’organisation du mouvement SUF face aux intempéries ont fait l’objet d’une importante couverture médiatique. Alors que le festival We Love Green a annulé les concerts de « Clara Luciani » et « Phoenix » et renoncé à sa principale soirée du fait de l’orage, les scouts ont montré à la France le visage d’une jeunesse qui ne craint pas la tempête !

 

Chartres, le témoignage de la fidélité

Le traditionnel pèlerinage de la Pentecôte de Notre-Dame de Chrétienté, enfin, aura aussi montré ce weekend l’aspiration d’une partie de la jeunesse française à la vertu de fidélité. Souvent raillé par une partie de l’opinion médiatique, ce pèlerinage fondé en 1983 aura rassemblé encore cette année environ 15 000 jeunes prêts à franchir presque cent kilomètres à pieds en trois jours. Depuis 3 ans, un chapitre missionnaire, « Les Pèlerins d’Emmaüs », y a en outre été lancé : il précède les marcheurs, pour aller à la rencontre des passants et expliquer aux curieux le sens de cette procession. Les intentions de prières confiées à cette occasion ne manquent pas, preuve s’il en fallait que la mission est plus que jamais d’actualité.

Pour en savoir plus, abonnez vous !

Recherche

Articles les plus lus

NOTRE MISSION

Mission s’inscrit dans la dynamique de l’événement Congrès Mission pour apporter toute l’année une nourriture solide aux missionnaires qui vont au-devant des Français. Grands entretiens, études sociologiques, reportages, articles bibliques et patristiques, fiches pratiques, débats, interviews de philosophes ou de people : tous les genres journalistiques sont convoqués pour être à la mesure des défis colossaux de la sécularisation.

Mission est aussi une promesse, celle de tisser un grand réseau missionnaire en France et d’installer l’évangélisation dans le quotidien des communautés chrétiennes. La promesse de montrer la beauté de la mission et sa diversité créative.

Articles pouvant vous intéresser
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SE CONNECTER

JE NE SUIS PAS ABONNÉ ?

Abonnez-vous à la revue Mission et accédez à tous les contenus et services du site en illimité !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité.